Manifestation le 11 juillet 2020 – Thales DIS Pont-Audemer

TRACT des syndicats CGT / CFE-CGC / FO de THALES DIS Pont-Audemer

SOS D’UNE USINE EN DETRESSE
SAUVONS L’INDUSTRIE SUR LE SITE THALES DE PONT-AUDEMER 400 EMPLOIS THALES
ELECTRONIQUE ET SECURITE NUMERIQUE,
POUR UN TERRITOIRE DYNAMIQUE
RDV LE 11 JUILLET 2020 A 9H30
DEVANT LE SITE THALES DE PONT AUDEMER
DEPART DE LA MANIFESTATION A 10H00
C’est avec la mobilisation de toutes et tous
que nous gagnerons cette bataille.
Le désespoir est dans le renoncement, L’espoir est dans la lutte.

La direction de Thales a décidé de diminuer significativement l’activité du site de Pont-Audemer, en n’envisageant sciemment aucune alternative pour le développement d’un site industriel remarquable, se comportant ainsi comme un simple fonds de pension, oubliant sa responsabilité sociale et territoriale. Or, l’Etat est l’actionnaire principal avec 25 % des actions du groupe !
Le gouvernement ne peut pas nous parler dans tous les médias de relocalisation d’activités et laisser des entreprises où il est actionnaire principal transférer ses productions en Chine et au Mexique.
La conséquence est la suppression de 150 postes sur le territoire de PONT-AUDEMER.
150 postes industriels dans un premier temps pour aboutir à terme (3 à 5 ans) à la fermeture de ce site.
Ce sont donc 150 emplois industriels à haute valeur ajoutée qui vont disparaitre du territoire, et ce, sans compter les emplois induits tant auprès des fournisseurs locaux de Thales que du tissu économique local,
voire des services publics menacés (crèches, écoles…). Pour l’INSEE, un emploi industriel détruit, c’est au total trois emplois supprimés sur le territoire.
C’est une catastrophe pour les salariés et leurs familles, mais c’est aussi un cataclysme pour le territoire et l’industrie dans un territoire fragile économiquement ; l’emploi industriel sur le bassin d’emploi est déjà très
marginal.
Vous voulez continuer à travailler et à vivre sur le territoire ?
Vous ne voulez pas que Pont-Audemer et ses environs deviennent juste l’arrière-cour touristique de la métropole du Havre ?
Vous ne voulez pas faire une heure de trajet en étant dépendant du cours de l’essence, des prix de péages des ponts, pour aller travailler au Havre ou encore plus loin ?
Alors exigeons un avenir pour le site de Thales de Pont-Audemer, des alternatives sont possibles pour développer l’activité.
Thales a les moyens de réindustrialiser le site et doit investir dans la diversification des activités du site.
Ne laissons pas Thales détruire un territoire pour des vulgaires raisons de « politique » industrielle et d’exigence de rentabilité pour le seul bien-être d’actionnaires toujours plus gourmands.
Thales doit être un employeur responsable et donner un avenir au site de Pont-Audemer. La baisse d’activité n’est pas une fatalité. C’est simplement le désir d’un sommet maltraitant pour les salariés et peu respectueux à l’égard des territoires, de leurs élus et de leurs habitants.
Les 150 départs volontaires prévus vont mettre en péril la viabilité du site.
Le seul avenir possible pour le site et pour un développement du territoire est une solution pérenne d’un site Thales partie intégrante de la stratégie du groupe et contribuant à la souveraineté nationale.
Au moment où Thales se questionne sur sa stratégie d’achat suite au Covid-19 et où l’état devrait faire de Thales son bras armé de la ré-industrialisation, nous ne devons pas laisser Thales céder le site de Pont-Audemer à « une autre entreprise ». Nous devons exiger du groupe Thales, qui possède de nombreuses lignes de produits, le maintien du Site de Pont-Audemer dans son giron ce qui est la seul solution pérenne afin de préserver l’emploi et développer de nouvelles activités pour atteindre les 400 emplois.
Thales en a les moyens et le besoin, il ne lui manque plus que la volonté.

Téléchargez le Tract manif GAE le 11juillet Thales DIS Pont Audemer 010720.pdf

Téléchargez le Communiqué de Presse intersyndical DIS Pont Audemer Manifestation le 11juillet 010720.pdf

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *