Espace de discussion et de réflexion

Signaler un problème, se désabonner du forum, contactez l’administrateur du site :

Notifications
Clear all

Stratégie du groupe Thales sur l'avionique  

pascald38
(@pascald38)
Membre Moderator

Même si nous sommes encore face à de multiples incertitudes, il est certain que la crise covid-19, profonde pour l’aéronautique, ira au-delà de l’épisode de pandémie. Le secteur aéronautique va être marqué durablement et certainement reconfiguré.  

Alors que de très nombreux emplois de la filière pourraient être menacés, il est plus impératif que jamais d’anticiper les évolutions du secteur et d’être disruptif. Quelles seront les orientations des décisions prises par les acteurs internes et externes du secteur aérien, et qui doit les définir ?

La crise révèle l’adoption, par les directions des grandes entreprises du secteur, d’une gestion des priorités à court terme de préservation du cash qui, par contre coup, les prive de cash quand elles en ont besoin pour travailler à l’anticipation et à la prospective.

La filière aéronautique, pour faire face aux difficultés, doit être soutenue. Les financements français et européens doivent l’alimenter. Par conséquent, il s’agit d’en définir les objectifs et leur utilisation, les engagements, les contreparties et sous quels contrôles.

Pour la CGT du Groupe Thales, nous pensons que la sortie de crise, pour le moyen et long terme, se situe dans la perspective de la transition énergétique et écologique de la filière et de « l’avion durable ». A ce sujet, dans un article de mars 2019 de la revue Air & Cosmos, le CORAC (COnseil pour la Recherche Aéronautique Civile) publie une feuille de route autours de trois axes prioritaires : l’avion à énergie optimisée, l’avion autonome et les nouvelles méthodes de développement et de production.

A cet égard, le Groupe Thales dispose de larges compétences, transverses, pour accompagner avec la cohérence de ses métiers, ce projet de transition pour l’aéronautique.

               

         Du pilotage à la gestion du trafic aérien, les salariés de Thales développent des fonctions, des équipements et des systèmes qui permettent d’améliorer les performances, tout en diminuant l’impact pendant les phases de vol. Les aides à la navigation optimisent les trajectoires de vol ainsi que les phases de décollage et d’atterrissage. Les systèmes de gestion du trafic aérien permettent de fluidifier le trafic et de réduire l’attente au-dessus des aéroports. On peut aussi évoquer, les calculateurs de vol, ou encore la génération électrique et son optimisation.

Comment orienter les décisions du Groupe pour en faire un accélérateur de cette transformation énergétique et écologique, en appui sur les besoins des populations mondiales ?

En appui sur les compétences des salarié-e-s du Groupe il est possible d’envisager d’autres domaines d’application.

Aujourd'hui les projets de drone, la nouvelle mobilité urbaine qui se dessine (VTOL, taxi volants,...), la propulsion électrique tracent des voies de diversification. Cette diversification peut aller au-delà du seul secteur aéronautique, illustré par le médical qui fait son retour au sein de Thales pour répondre par des équipements au besoin des soignants.

JYM Thales TAEM/TAES

Ce sujet a été modifié le Il y a 7 mois by pdelouche
Quote
Topic starter Posté : 02/07/2020 9:36
Topic Tags

Laisser une réponse

Author Name

Author Email

Titre *

 
Preview 0 Revisions Saved
Imprimer cet article Télécharger cet article