Espace de discussion et de réflexion

Signaler un problème, se désabonner du forum, contactez l’administrateur du site :

Notifications
Clear all

Grève à TAES/TAEM

   RSS

0
Topic starter

(Article de presse) Depuis jeudi 25 mars, dans l’enceinte de l’entreprise Thales Avionics Electrical Système, rue Émile-Zola à Méru, spécialisée dans les systèmes électriques de pointe pour l’aéronautique, des débrayages successifs marquent les journées.

«Les négociations annuelles obligatoires ont été rompues avec la direction à son initiative puisqu’elle a proposé 0% d’augmentation alors que l’enveloppe négociée par le groupe prévoyait maximum de 1,5 %», explique Guillaume Chivé délégué CFTC métallurgie. Les salariés observent des débrayages depuis le 25 mars autour de la question des rémunérations. Les salariés n’ont pas apprécié la proposition de la direction. «Ça a mis le feu aux poudres parmi les salariés qui malgré la crise du Covid ont accepté de sacrifier leur vie de famille pour que ce site tourne ! Ils sont même venus le samedi parfois et on leur dit qu’ils ne seront pas récompensés», regrette le délégué syndical. Sur 316 collaborateurs à Méru, 120 se mettent en grève par groupes successifs.

«Un bénéfice de près d’1 milliard d’euros en 2020»

Ce mardi matin, une soixantaine de salariés bloquaient encore les livraisons et les flux de matériel de Thalès destinés ...

1 Answer
0
Topic starter

Vidéo du JT France 3 Picardie. Aller à 6'30 pour avoir le reportage sur la grève à TAES/TAEM pour les salaires et l'avenir du site.

L'avenir de TAES/TAEM est fortement menacé dans le groupe Thales après des coupes sombres dans les effectifs (2 plans de départ volontaires ces 3 dernières années) et dans les investissements industriels et R&D.

Incompréhensible dans un monde qui foisonnent de projets d'avions verts où l'électrique tient une place centrale. En France seuls 2 entités peuvent se targuer d'avoir une expertise de pointe dans ce domaine : Safran après le rachat d'une société anglaise et ... TAES/TAEM.

Que la direction du groupe et surtout celle d'AVS nous explique comment elles comptent préparer un futur de plus en plus proche sans cette expertise ? Et donc comment elles comptent justifier les aides financières du plan de relance dans l'aéronautique sans s'appuyer sur l'avion électrique ?

Votre réponse

Author Name

Author Email

Your question *

 
Preview 0 Revisions Saved
Imprimer cet article Télécharger cet article