Déclarations AVS RAD

Déclaration intersyndicale CGT, CFE/CGC, CFDT au CSE du 22 octobre 2019

Dans l’histoire du CE de TIV/XRIS/AVS RAD, c’est la première fois que nous constatons et cela sur deux CSE consécutifs une différence importante entre l’ordre du jour débattu en préparatoire et l’ordre du jour définitif. De nombreuses questions ont été supprimées tandis que les questions retenues ont été reformulées.

Rien ne saurait justifier un tel saccage de la part de la direction dans les questions posées par les élu-e-s du personnel. En quelle estime la direction tient-elle la représentation des salarié-e-s dans notre établissement ? La fusion des instances d’hier DP, CHSCT, CE en une instance unique CSE ne doit pas s’accompagner de la disparition de leurs prérogatives notamment en terme de réclamations, de questions et de demandes. Si le CSE dans la formule actuelle imposée par la direction c’est-à-dire une demi-journée ne suffit pas à répondre à l’ensemble des thématiques, cette formule doit être révisée soit en passant à un format sur une journée complète soit en ajoutant un second CSE mensuel. Nous estimons que la direction a des devoirs vis-à-vis des élu-e-s et mandaté-e-s et in fine vis-à-vis des salarié-e-s que nous représentons : de la disponibilité, de l’écoute et du respect. Ce respect passe déjà par le respect des questions posées par les élu-e-s tant sur la forme que sur le fond.

Déclaration complémentaire de la CGT AVS RAD

Tant que la direction ne changera pas d’attitude vis-à-vis de la représentation des salarié-e-s en écartant systématiquement les demandes et interrogations qu’elles ne jugent pas légitimes ou importantes, nous boycotterons l’ensemble des instances où nous sommes représentée en commençant par le CSE du 22 octobre. La situation d’AVS RAD Moirans nécessite une direction qui soit à l’écoute et des instances qui fonctionnent, plus encore pour traverser la prochaine GAE qui se profile. La CGT se réserve la possibilité d’une action en justice si cela s’avèrerait nécessaire

Déclaration complémentaire de la CFDT AVS RAD

Cela fait maintenant plusieurs semaines, voire plusieurs mois que nous attirons votre attention sur la disparition ou le manque d’éléments portés à notre connaissance. A ce jour, nous avons de plus en plus de mal à exercer notre mandat de représentant du personnel. Dans le contexte actuel, nous nous devons collectivement, d’être efficace et constructif à travers un dialogue social de qualité et ce, pour l’intérêt de l’ensemble des salariés d’AVS Moirans RAD.

Position de la CFE-CGC

Depuis les élections de juin 2019 les élus CFE-CGC font un gros travail pour la mise en place du CSE avec un fonctionnement correct. Nous attendons de la Direction une écoute et une prise en compte de l’ensemble des questions des salariés, qu’elles soient d’ordre économique (ex CE), conditions de travail (ex CHSCT) ou revendications du Personnel (ex DP). Or actuellement ce n’est pas le cas, une partie des questions posées par le bureau de CSE ne sont pas retenues dans l’ordre du jour diffusé par la Direction. Nous souhaitons la mise en place rapide d’un règlement intérieur partagé entre la Direction et les Organisations Syndicales.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *