AVS RAD Moirans, Commission de suivi locale GAE du 13/10/2020

État des lieux au 30/02/2020 des solutions de reclassement ou de mesures d’âge

84 conventions ont été envoyées par mail avec 2 relances. 27 conventions (hors MAD) ont été signées (voir commentaires CGT plus bas).

Les besoins CP jusqu’à fin 2021

1 responsable produit/SAV, 1 OP Backend AVAL, 1 poste supply chain/aval

Ces postes s’apparentent à des missions sur un an et doivent donc être suivi avant fin 2021 d’une solution définitive.

Les besoins en 2021 et au-delà

3 postes en supply chain, 1 en contrôle d’entrée, 1 en maintenance et outillage, 1 manager de proximité, 1 responsable produit électronique/SAV/maintenance, 2 OP pour DP

Plan de formation

1 master logistique achevé, 1 BTS logistique lancé, 2 formations BAC+2/3 annulée faute d’autres participant-e-s, 1 formation ingénieur CESI en attente

Activité espace métiers

Mesures de GAE par solidarité

Pour Trixell – OP : 6 dossiers acceptés sur 11 demandes, Tech/admin : 8 demandes, Ingé/Cadres : 2 demandes (voir commentaires CGT plus bas).

Aucune information sur d’autres entités de Thales par exemple LCD (?)

Détachements

11 demandes faites pour 3 détachements longs à LCD avec une probabilité que d’autres détachements s’ouvrent. 1 poste ouvert d’ingénieur support backend.

Ces détachements s’inscrivent dans l’article 5 de l’accord (proposé à l’époque par la CGT lors des négociations), avec déclenchement d’une prime en fonction de la durée du détachement, un suivi tous les deux mois salarié-e/RH entité d’origine/RH entité d’accueil et valorisation de ce détachement à l’issue de la mission.

Accord GAE 2020-2021

Les détachements constituent encore aujourd’hui une solution en attendant que la ligne IRIXX prenne son essor en terme de relai d’emploi.

Commentaires de la CGT

La gestion des demandes par solidarité à TXL est une boite noire : très peu d’informations nous ont été données par la direction, peu ou pas de justification sur les refus de dossier et sur le profil des postes – les secteurs n’étant pas identifiés.

Nous conseillons aux salarié-e-s de se rapprocher de la CGT AVS RAD ou TXL qui relaiera pour s’identifier sans cela nous sommes dans l’incapacité de défendre les dossiers.

Aucune convention d’engagement pour les MAD n’a été signée alors que l’accord de GAE est très clair : sans la signature préalable d’une convention d’engagement, le ou la salariée ne peut bénéficier des conditions de la GAE.

Le salarié qui souhaite bénéficier de l’un des dispositifs au titre de la mise en oeuvre de la GAE, doit signer une convention d’engagement à la GAE. Cette convention pose le cadre de la démarche engagée, tant en terme de responsabilité des différents acteurs, que de suivi des salariés signataires.
Seule la signature préalable de la convention d’engagement par le salarié volontaire ouvre l’accès aux mesures de la GAE prévues par le présent accord. Les membres des commissions de suivi locales obtiendront, pour information et au fur et à mesure de leur signature, la liste nominative des salariés de l’établissement de leur ressort en cours d’accompagnement (sauf avis contraire exprès du salarié) ainsi que la convention d’engagement. La commission de suivi centrale sera destinataire de l’ensemble de ces éléments.

Article 2.1.E de l’accord de GAE

Nous avons donc fermement demandé à la direction de faire respecter l’accord auprès des salarié-e-s. C’était un point noir dans le suivi de l’accord de GAE 2017-2019 qui a amené la CGT à modifier l’accord actuel.

Idem pour les conventions d’engagement, aucune ne nous a été envoyée alors que nous devrions en être systématiquement destinataires. Il a fallu monter au service RH pour les consulter !

Nous en avons un peu assez de constater que les dérives constatées hier se perpétuent aujourd’hui malgré les dispositions ajoutées dans l’accord signé par la direction !

Pour finir, il apparait maintenant que Trixell pourrait être en capacité d’absorber un grand nombre de salarié-e-s encore sans solutions aujourd’hui avec un taux d’intérimaires historiquement haut et des salarié-e-s potentiellement intéressé-e-s par les mesures de la GAE, même si quelques difficultés ponctuelles existent (basculement de salarié-e-s TXL du week-end vers la semaine, baisse probablement conjoncturelle des besoins en détecteur) !

La CGT se tient à votre disposition pour toutes vos demandes.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *