AVS Toulouse : Le 10 novembre, la caravane pour l’emploi et les salaires de la CGT 31 était devant Thales AVS

Partout en Haute-Garonne la CGT vient au soutien des salarié·e·s touché·e·s par des plans de suppression d’emplois ; aéronautique, métallurgie, sociétés d’étude, commerces, services, nombreux sont les secteurs qui subissent licenciements, PSE, APC et autres outils de destruction de l’emploi, des salaires et des conditions de travail.

Le 10 novembre, la caravane CGT pour l’emploi et les salaires était présente devant Thales, au 105, pour dénoncer le plan de suppression d’emplois qui va toucher 200 salarié·e·s de Thales AVS Toulouse.

Des salarié·e·s militant·e·s de l’industrie aéronautique, de la sous-traitance et de tous secteurs d’activité, étaient là pour débattre avec les salarié·e·s de la crise sanitaire, de la situation de l’aéronautique, et, en général, de la situation économique et sociale dans le bassin toulousain.

Le tract ci-joint, téléchargeable sur cette page, a été distribué à plus de 600 salarié·e·s. Il fait l’état de la bonne santé du groupe Thales, et dénonce son choix de sacrifier des emplois, alors qu’il aurait largement les moyens de surmonter la crise en ayant uniquement recours à de l’activité partielle et en investissant dans les futurs enjeux de l’aéronautique, et notamment l’avion « vert ».

A travers ce tract la CGT dénonce aussi la non mise en œuvre du télétravail généralisé dès que c’est possible pour faire face à la crise sanitaire.

La CGT demande à la direction de lever toute contrainte

pour que les salarié·e·s puissent télétravailler le nombre de jours qu’ils·elles souhaitent, et ne pas se trouver coincé·e·s entre les injonctions contradictoires de la direction et du gouvernement.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *