CSE-extraordinaire du 20/07/2020

1) Information sur les conséquences générales de la crise sanitaire COVID 19 sur les activités aéronautiques et supports de TAVS France

Ne respectant pas l’ordre des points de l’ordre du jour, la direction commence donc par donner sa vision de la situation sur les activités aéronautique.

Ce n’est évidemment pas innocent et sans raison! Le tableau a déjà plusieurs fois été présenté, un tableau très noir, très catastrophique pour mieux préparer les auditeurs à la suite.

2) Information sur le projet d”évolution d’organisation de DID

Là encore la direction ne change pas ses habitudes ! La précipitation n’est pas bonne conseillère il fallait vite informer les représentants du personnel pour une réorganisation qui ne se mettrait en place pas avant septembre !

Une présentation de 16 pages, mais nous n’en verrons que les 8 premières: de l’aveu même du directeur du site, il aurait “formulé autrement” plusieurs d’entre elles, la direction a “rempli des pages de question” légitime dont elle n’est pas en mesure de répondre !

La direction répète qu’il s’agirait “d’une réorganistation qui ne transforme rien“. Est-elle donc si nécessaire ?

Non seulement cette réorganisation ne transforme rien mais en plus elle doit même répondre à nos aspirations : il s’agit d’une organisation qui développera l’autonomie, la responsabilisation Une réorganisation avec une hiérarchie plus plate une organisation à 3 ou 4 niveaux suivis en dessous d’un énorme flou et sans liens les fameux IPT pour lesquels nous travaillons.

Mais ne vous inquiétez donc pas, dormez donc bien tranquille, puisqu’on vous le dit !

Dans cette réorganisation il est aussi question de renforcer nos relations avec UK, le Canada et Bangalore ! Si UK et le Canada font partis d’AVS, ce n’est pas le cas de l’ECC-Inde qui fait parti de Thales mais pas d’AVS ! Cette stratégie du low-cost est une stratégie mortifère ! Tôt ou tard ce sera le moyen de mettre les salariés en concurrence avec du moins disant social, ne nous laissons pas abuser !

3) Point de situations: sanitaire et activité partielle

Point non traité en séance faute de temps.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *